Menu

Avocat pour accidents du travail et faute inexcusable de l’employeur à Bobigny

Les accidents de travail sont une problématique sensible du droit du travail, et le contentieux vise souvent à faire reconnaitre une responsabilité de l'employeur, pouvant aller jusqu'à la faute inexcusable de l’employeur. Votre avocat à Bobigny, peut vous accompagner pour travailler sur ce type de dossier délicat et faire valoir vos droits.

Avocat accident du travail à Bobigny

L’accident du travail est un accident qui a pour cadre ou pour cause le travail du salarié. C'est la sécurité sociale qui détermine si un accident dont les détails lui sont communiqués est enregistré comme accident de travail reconnu. Elle se détermine par une procédure d'enquête et de collecte d'éléments factuels. Dans beaucoup de cas, l'accident de travail a malheureusement des répercussions durables sur le salarié, pouvant même lui rendre impossible la reprise de son poste. On pense bien sûr aux accidents sur les chaines de montage ou les chutes, mais il ne faut pas oublier que les risques psychosociaux peuvent eux aussi apporter leur lot d'accidents de travail, comme certaines affaires retentissantes l'ont démontré dans l'actualité. Votre avocat à Bobigny vous aide à y voir plus clair.

Contactez-moi

Avocat accident du travail Bobigny

Besoin de plus d'informations ?
N'hesitez pas à me contacter au 01 88 24 37 84

Avocat faute inexcusable de l'employeur Bobigny

Rechercher et démontrer la faute de l’employeur grâce à l'avocat de Bobigny

Le salarié peut être reconnu inapte au poste anciennement occupé ce qui génère son licenciement, voire en invalidité. L'employeur ne doit pas s'exonérer de sa responsabilité dans ce cas. Un avocat peut aider les salariés à constituer un dossier permettant de faire reconnaitre les responsabilités. Invoquer la faute inexcusable de l’employeur sera une accusation extrême qui fait reconnaitre que l'employeur n'a pas respecté son obligation de sécurité. La faute de l'employeur est dite inexcusable si l’employeur a exposé en connaissance de cause l’employé à un risque ou s'il a ignoré ou minimisé ce risque. En cela, l'employeur a manqué à son obligation contractuelle de sécurité et ne l'a pas préservé de risques qu'il aurait dû connaitre.

Contactez-moi

Consultez également :